titre

Antonio del POLLAIUOLO

Antonio del POLLAIUOLO, peintre, sculpteur, graveur et orfèvre italien, né à Florence en 1426, mort à Rome en 1498. Son frère, Piero (1443-1496), avait déjà acquis un certain renom comme graveur sur métaux lorsqu’Antonio fut occupé par Ghiberti à ciseler l'un des festons qui devaient décorer les portes du Baptistère de Saint-Jean. Bientôt, il s'établit orfèvre et exécuta pour l'église Saint-Jean les trois bas-reliefs d'argent que l'on voit encore dans cette basilique : la Danse d'Hérodiade, le Repas d'Hérode, et le Saint-Jean du maître-autel. Antonio abandonna l'orfèvrerie pour la peinture.

Il débuta par un chef-d'œuvre, le Portrait du Poggio (musée de Florence, 1472), qui fut une révélation, puis peignit un Saint Sébastien pour la chapelle des Pucci (1475). Il montra plus d'audace encore dans le Saint Christophe de San-Miniato (aujourd'hui disparu), que Michel-Ange imita dans la statue de David. Comme architecte, Pollaiuolo fut appelé à Rome par Innocent VIII pour construire le fameux Mausolée de Sixte IV. Il établit aussi les plans du Belvédère.

Pollaiuolo a donné à l'art du burin en Italie la première impulsion ; il fut le précurseur de Marc-Antoine. Il ne nous reste de lui que quatre planches : Hercule emportant une colonne, une Sainte Famille, Hercule étouffant Antée, et le Combat à l'épée de dix hommes nus, célèbre sous le nom de gli Ignudi. Cette gravure immense est une merveille de composition et de forme.

Antonio del POLLAIUOLO
Hercule et Antée
c. 1478
Galleria degli Uffizi
Antonio del POLLAIUOLO
Hercule et Antée (bronze)
c. 1475
 
Antonio del POLLAIUOLO
Hercule et l'hydre de Lerne
c. 1645
Galleria degli Uffizi
Antonio del POLLAIUOLO
Hercule (bronze)
1475
 
Antonio del POLLAIUOLO
Déjanire et Nessus
Yale University Art Gallery,
New Haven
Antonio del POLLAIUOLO
Apollon et Daphnée
1470~1480
National Gallery, Londres

Page suivante